“Les co-produits industriels, des solutions de matériaux pour construire un avenir durable”

Adhérer à Afoco

   Bien comprendre Afoco 

En 1995, l'Association Française des Opérateurs sur Co-produits Industriels (Afoco) a été fondée par quatre opérateurs engagés depuis des dizaines d'années dans la récupération et le traitement des sous-produits de l'industrie.

Leur objectif : remettre les sous-produits dans le circuit des produits réutilisables, pour remplacer, à qualité égale, les matériaux traditionnels généralement prélevés dans le milieu naturel.

 

En 1998, Afoco fédérait une dizaine d'opérateurs assurant la récupération et le traitement d'environ 80% des laitiers sidérurgiques en France, ainsi que d'autres co-produits.

Afoco a alors organisé la première conférence Européenne sur les laitiers à Marseille. Cet évènement eu un grand retentissement en Europe mais aussi dans le Monde avec environ 150 participants venus d'Europe, des Etats-Unis, d'Australie, d'Afrique du Sud, du Canada, ... C'est à cette occasion  qu'a été créé un organisme européen - EUROSLAG - fédérant les associations dans les autres pays européens et dont Afoco est un membre fondateur et influant. 

 

Aujourd'hui, Afoco compte 18 sociétés adhérentes dont les champs d'activité recouvrent les co-produits de la sidérurgie et de la métallurgie, les résidus miniers (du charbon et de la bauxite), les cendres de centrales thermiques et d'usines d'incinération, les déchets de la verrerie (réfractaires usés), etc ...

L'Association poursuit ses actions de promotion des matériaux alternatifs en informant sur l'évolution des techniques et sur les réalisations marquantes dans ce domaine. Sensibiliser les Administrations et les entreprises françaises sur l'utilisation des co-produits industriels comme matériaux alternatifs est le défi que s'est lancé Afoco.

 

   Comment adhérer ?

Afoco sélectionne ses membres pour la qualité constante des matériaux et des services qu'ils proposent.

Pour obtenir un dossier d'adhésion ou toute information complémentaire concernant les demandes d'adhésion, cliquez ici.